Info-légumes : Chou de Bruxelles

  • Brussels sprouts
  • Brassica oleracea var. gemmifera
  • Crucifère

Historique

Le chou de Bruxelles Est issu de plants de chou pommé qui ont développé par eux-mêmes des bourgeons axillaires à l’aisselle de leurs feuilles, les tiges ainsi développées, produisait à l’aisselle de leurs feuilles plein de petites pommes de chou. Cette mutation du chou s’est produite au XIIIe siècle en Belgique.

Le chou de Bruxelles est surtout consommé en Europe et en Amérique du Nord.

Consommation

Le chou de Bruxelles se consomme cuit, en légume d’accompagnement. On met une cuillérée à soupe de sucre dans l’eau de cuisson afin d’en diminuer l’amertume. On ne le cuit pas trop sinon il devient fade et pâteux.

Conservation

Le chou de Bruxelles se congèle bien. On le blanchit à la vapeur, puis on le refroidit à l’eau froide, on l’égoutte et on le congèle sur une plaque et on le range dans des sacs à congélation, dont on retire l’air.

Valeurs nutritives

Aux 100g, il contient :

  • 3.4 g de protéines
  • 0.3 g de matières grasses
  • 9 g de glucides
  • 43 calories

Le chou de Bruxelles est parmi les crucifères les plus nutritifs.

Il est riche en phosphore, potassium, calcium, fer, en bêta-carotène et en vitamines B et C.

Vertus : voir brocoli et chou