Info légumes : Chou pommé

  • Cabbage
  • Brassica oleracea var. capitala
  • Crucifère

Historique

Issu de l’espèce sauvage Brassica oleracea var. silvestris encore à l’état sauvage sur les côtes de la Méditerranée, de la mer du Nord et de l’Atlantique Nord.

Il était consommé par les Grecs et les Romains de l’Antiquité.

Le chou a longtemps été pour les peuples nordiques la principale source de vitamines durant l’hiver. Avec les céréales et la pomme de terre, le chou a soutenu la vie des habitants du globe plus que toute autre plante.

La consommation du chou a été principalement répandue par les Slaves qui ont développé la fermentation lactique. Les Hollandais ont reconnu à la choucroute des vertus antiscorbutiques et l’ont transporté à travers le monde.

Consommation

On apprête le chou en salade, en bouilli, en sauce, sauté, braisé ou farci. En choucroute par fermentation lactique qui en préserve la plupart des éléments nutritifs.

Conservation

Entreposer en chambre froide le chou se conserve quelques mois. Au réfrigérateur, il se conserve plusieurs semaines.

Valeurs nutritives

Le chou a une haute teneur de vitamine C, c’est pourquoi il est antiscorbutique.

Aux 100g, il contient :

  • 45 mg de vitamine C
  • 2 g de protéines
  • 0.1g de matières grasses
  • 6 g de glucides
  • 27 calories
  • Vitamines A, B1, B2, B5, E, K et PP

Riche en phosphore, potassium, calcium, magnésium, soufre, fer, nickel, brome et chlore.

On le dit :

Apéritif, diurétique, minéralisant, vermifuge, antianémique, et pectoral. Il aiderait à prévenir le cancer et son jus guérirait les ulcères d’estomac. Préviendrait le cancer du côlon.