Info-légumes : Courge d'été

  • Summer squash, Zucchini, pâtisson
  • Cucurbita pepo
  • Cucurbitacée

Historique

Les courges d’été sont des courges que l’on consomme avant leur maturité.  Ce sont les Italiens et les Provençaux qui ont commencé l’utilisation de ces courges immatures. Les courges sont toutes originaires d’Amérique du Nord, du Sud et Centrale. Christophe Colomb a découvert les courges en 1492 à Cuba.  Jacques Cartier quant à  lui, les a découverts dans les jardins des Iroquois en 1535 sur les rives du Saint-Laurent. Les courges furent introduites en Europe au XVIe siècle.


Consommation

On  consomme les courges d’été en potages, en ratatouille, au gratin, en gâteaux et biscuits, en légumes d’accompagnement cru, braisés, sautés, cuits au four ou à la vapeur. Le pâtisson se consomme comme la courgette. Les fleurs de toutes les courges d’été sont comestibles, elles se mangent en beignets ou farcies.

Conservation

Les courges d’été ont la peau fragile et tendre, de ce fait elle se conserve que quelques jours au réfrigérateur.

Les courgettes râpées se conservent au congélateur compressé dans des contenants de plastique. On peut les couper en cubes ou en rondelles et les congeler sans blanchiment sur une plaque puis les rangées dans des sacs de plastique.

Valeurs nutritives

Aux 100 g, les courges d’été contiennent :

  •  1 g de protéines
  • 0.2 g de matières grasses
  • 3.5 g de glucides
  • 14 calories

Elles sont riches en potassium, calcium en vitamine A et C. Elles sont diurétiques, laxatives, sédatives et émollientes. On dit que la courgette coupée en rondelle et appliquée sur un coup de soleil soulage et guérit les brûlures Elle est riche en phosphore, en vitamine B3 et C. Elle contient aussi de la vitamine A, D et K. On dit qu’elle est dépurative, laxative, émolliente, fébrifuge, diurétique et sédative. Elle aiderait à combattre la goutte et les rhumatismes. Action antivirale (quercétine) les graines sont riches en zinc.