Info-légumes : RapiniRapini

Historique

Originaire de la Méditerranée, cette plante potagère appartient à la même famille que le brocoli, le chou et le cresson. On ne dispose guère d'informations sur sa valeur nutritive, mais comme le rapini fait partie de la famille des crucifères, il est permis de croire qu'il est riche en substances phytochimiques. On sait aussi qu'il contient des sulforaphanes et des indoles; ces composés agissent comme de puissants antioxydants qui contribuent à ralentir le vieillissement des cellules et à réduire les risques de cancer. Le rapini contient aussi des fibres, du potassium, du phosphore, des vitamines A et C, du calcium et du fer. Tout ça pour quelques calories seulement!

Le rapini s'apparente au brocoli; les immigrants italiens l'introduisirent aux États-Unis au début du XXe siècle. Il ne forme pas de tête comme le brocoli, mais certaines tiges sont ornées de boutons floraux parfois éclos qui donnent naissance à de petites fleurs jaunes. Cuire les tiges 1 min dans très peu d'eau bouillante, puis ajouter les feuilles et les boutons floraux et cuire de 2 à 4 min. Il arrive que le rapini soit amer lorsqu'il est cuit à l'étuvée. Il est délicieux arrosé de vinaigrette.

Consommation

Le rapini est entièrement comestible : la tige, les feuilles et les boutons floraux sont délicieux!

Conservation

Lavez-le au moment de l’utiliser seulement afin de le conserver plus longtemps. Placé dans un sac de plastique perforé, il se conservera jusqu’à 5 jours au réfrigérateur, dans le tiroir à légumes.

Le rapini se congèle une fois blanchi à l'eau bouillante pendant 2 minutes, puis égoutté et refroidi. Il se conserve jusqu'à 1 an placé dans un contenant hermétique.